Post confinement ?

Un virus, minuscule, a failli nous étouffer. Prendre soin de soi continue de coïncider avec l’attention aux autres et à notre environnement. Dans ce contexte de pandémie et de distanciation physique, il s’agit de réinventer nos existences, nos manières d’habiter nos mondes, ici, maintenant et dans la durée.

Au-delà du respect de règles sanitaires évolutives, cette crise écologique nous conduit à de nouvelles habitudes relationnelles, à vivre dans la confiance.

Façonner l’avenir, désirable

Comment vous sentez-vous ? Comment vos échanges et activités évoluent-ils ? Là où vous demeurez et travaillez, quelle place ménagez-vous pour vos besoins, vos aspirations, votre culture ? Quelles difficultés éprouvez-vous ? Que découvrez-vous, qu’apprenez-vous ? Quelles routines modifiez-vous, adoptez-vous ?

Nos rapports avec notre environnement dépendent de nos sens et de la façon dont ceux-ci sont conditionnés à réagir par notre histoire, notre personnalité. Injonction ou simple décision ne suffiront pas à faire muter notre culture. Il nous appartient donc de mobiliser et cultiver notre adaptabilité et notre créativité, ressources nécessaires pour imaginer et construire un avenir désirable.

Ouvrons nos possibles

par le plaisir de faire concrètement, avec modestie, différemment, en s’accordant le droit à l’erreur. Et si un geste senti, une pratique nouvelle contribuaient à notre métamorphose dans le temps ?

Au fil du confinement, nous avons déployé des trésors d’ingéniosité et d’inventivité. Aujourd’hui, il s’agit d’identifier ce qui est porteur dans notre expérience quotidienne, sur notre terrain, et d’expérimenter ce qui nous convient le mieux dans notre foyer, notre collectif de travail, notre territoire.

Réinventer nos relations

Enclencher une dynamique propre, adaptée à un contexte contraint par la pandémie, est vital pour chaque personne, physique ou morale, ancrée dans son milieu, son territoire. Et si nous conversions ?

Nos ateliers visent à :

  • favoriser l’expression de ce qui vous fait vibrer, individuellement et collectivement, au cœur de vos écosystèmes,
  • faciliter l’ouverture de vos possibles, processus à ressentir et apprivoiser,
  • enclencher une métamorphose en adéquation avec vos besoins et aspirations,
  • aider à son déploiement dans la durée.

Canaliser votre attention sur ce qui vous donne de l’énergie balise le cheminement, influencé par vos mondes, intérieur et extérieur, interdépendants. Mobilisation sensorielle et mouvement contribuent à l’appropriation durable de l’exploration.